Le Coq, la première à lancer « le Click »

L’administration communale du Coq et Fost Plus ont aujourd’hui donné le coup d’envoi du Click. Le Coq est la première commune dans laquelle le projet "citycleaning" est initié. Elle réalise ainsi son ambition, celle de devenir une commune exemplaire en matière de propreté publique et de recyclage des emballages.

Ces derniers jours, les résidents du Coq avaient déjà pu apercevoir les poubelles emblématiques. Ils n’avaient cependant aucune idée de leur utilité. Peu après Midi, le premier « click » a été réalisé par le bourgmestre Wilfried Vandaele, en présence du collège des échevins et de Fost Plus. Ils ont directement commencé à épargner des Circular UCoins en scannant des déchets sauvages. C'est cet aspect ludique, ainsi que l’implication des commerçants locaux, qui a plu davantage au bourgmestre.

« Nous savons à quel point les jeux sont populaires et, ici, nous voulons à l’aide d’un jeu et d'un système de récompense inciter les personnes à éviter les déchets sauvages et à les éliminer de l’environnement », explique le bourgmestre du Coq, Wilfried Vandaele.

En remerciant les personnes qui agissent correctement, le Click initie un mouvement qui élimine les déchets sauvages des rues. Ce changement de mentalité, couplé à l’activation de l’individu, permet au Click d’être complémentaire à tout projet lié à la propreté publique. Fost Plus, la force motrice qui se cache derrière le Click, initie ainsi des étapes importantes en direction d’une économie circulaire des emballages.

Le projet pilote durera un an sur l’ensemble du territoire du Coq.

Man gooit vuil in de vuilbak